thumbnail Bonjour,
Direct

Matchs Amicaux

  • 25 mars 2013
  • • 20:30
  • • Stamford Bridge, London
  • Arbitre: H. Webb
  • • Spectateurs: 35206
1
FIN
1

Amical - Le Brésil l'a échappé belle

Amical - Le Brésil l'a échappé belle

Getty

En match amical, le Brésil s'est fait accrocher une nouvelle fois par la Russie (1-1). La Seleçao aurait même pu s'incliner sans un but de Fred en fin de partie.

Match amical à Stamford Bridge
Brésil – Russie : 1-1
But : Fred (90); Fayzulin (73e)

Quatre jours après son nul spectaculaire face à l’Italie (2-2), le Brésil n’est pas parvenu ce lundi à renouer avec la victoire lors d’un duel contre la Russie du côté de Londres. Face aux hommes de Fabio Capello, les Auriverde auraient même pu essuyer leur troisième revers en cinq rencontres sans la réalisation salvatrice de Fred à la 90e minute de jeu. Discret tout au long de la partie, l’ex Lyonnais est sorti de sa boite sur le fil pour répondre à l’ouverture du score signée Viktor Fayzulin, vingt minutes plus tôt. Avec ce résultat, la Seleçao a sauvé les apparences, mais elle reste quand même sans victoire depuis l’intronisation à sa tête de Luiz Felipe Scolari.

Une Seleçao très décevante

Les quintuples champions du monde ont échappé de peu à une fâcheuse défaite. Toutefois, ça n’aurait pas été totalement illogique tant Kakà et ses partenaires ont manqué de mordant et d'efficacité durant cette partie. A l’instar de Neymar, complètement transparent si on l’excepte sur une frappe enroulée à la 71e, les Brésiliens se sont montrés trop timides offensivement pour mettre à mal la solide arrière-garde russe. Aux avant-postes, seul le latéral Marcelo était parvenu à se mettre réellement en évidence d’une frappe à la 76e. Frappe puissante, mais non cadrée. Trop peu comme bilan, surtout pour une sélection de rang.

Côté russe, on n’a guère démérité. Toujours invaincue sous les ordres de Capello, la sélection nordique s’est montrée très entreprenante et aurait pu ouvrir le score bien plus tôt dans la rencontre. Avant qu’il ne trouve la faille à la 72e suite à une partie de billard dans la surface, l’excellent Fayzulin avait déjà sollicité Julio Cesar en première période sur un tir croisé. En début de match (11e), l’expérimenté Kerzhakov avait également été tout près de faire trembler les filets sur une jolie volée. Les Russes pouvaient donc avoir pas mal de regrets au coup de sifflet final. Les Auriverde, eux, peuvent souffler même s’ils convoitaient un tout autre résultat. Ils restent sur une série de cinq matches matches sans succès. La dernière fois qu’ils ont connu une pareille série négative c’était en 2001. Les statisticiens relèveront que c’était déjà sous la coupe de Scolari et aussi à un an du Mondial. Un Mondial que le Brésil a remporté. Un signe ?

A lire aussi :

Tout sur les matches internationaux

Relatifs

From the web