thumbnail Bonjour,
Direct

Matchs Amicaux

  • 11 octobre 2012
  • • 20:30
  • • Swedbank Stadion, Malmö
  • Arbitre: M. Hansson
  • • Spectateurs: 14147
6
FIN
0

Amical - Le Brésil s'est amusé

Amical - Le Brésil s'est amusé

Getty

Le Brésil a remporté son match amical face à l'Irak sur le score de 6-0. Grosse performance de Neymar et de ses coéquipiers.

Une partition, un solo, un hymne au beau jeu. Ce Brésil face à un pauvre Irak aura fait parler tout son talent. Si l’adversaire n’est pas un nom ronflant du football mondial, on s’attendait à un peu plus de la part du vainqueur de la Coupe d’Asie 2007, battu sur le large score de 6-0. Et ce 6-0 aurait pu être bien plus large si la malchance, la maladresse brésilienne et une grosse prestation de Gassim, le gardien Irakien, n’avaient pas été de la partie. Heureusement que ceci n’était qu’un match amical, car en compétition, avec un Brésil déterminé et appliqué, combien de buts l’Irak aurait encaissé...

Un rapport de force trop inégale

Le ton est donné dès les premières minutes de jeu. En effet, les Brésiliens donnent le coup d’envoi et n’auront jamais l’idée de prêter un peu le ballon au Irakiens. Non, les Verts mettront dix bonnes minutes à toucher leur premier ballon dans le camp Brésilien. Se contentant de dégager à la moindre occasion, les Irakiens auront commencé à subir à la première minute, et sortiront de ce pressing à la 90e minute, lessivés, épuisés par les incessantes attaques Auriverde.

Pour ce match, Menezes confie son attaque à la jeune paire Neymar-Oscar. Autant dire que ces deux joueurs se trouvent sur le bout des doigts de pied. Après que les Brésiliens ait joué avec les Irakiens comme un chat s’amuse avec une pelote de laine, Neymar, à la 20e minute, décide d’accélérer au milieu de terrain pour lancer Oscar, qui ouvre le score. Cinq minutes plus tard, le jeune de Chelsea s’offre un doublé. Si l’attaque des Brésiliens est dévastatrice, la défense irakienne est plus qu’embarrassante. De larges trous entre les joueurs, un alignement approximatif, tout est organisé pour que les Brésiliens s’amusent. Et c’est ce qu’ils font.

Neymar Show

Au retour de la pause, même Kaka, que l’on croyait pourtant perdu pour la Selecao, marque son but, après une jolie accélération. Juste après, Hulk aussi inscrira son nom sur le tableau d'affichage. Si Oscar était à la finition, Neymar est dans tous les bons coups avec deux passes décisives et un but dans ce match. D’ailleurs, son but arrive à la 75e minute, et il est de toute beauté. Le prodige de Santos, après une superbe ouverture de Paulinho, s’arrête devant son défenseur, le fixe et enroule un ballon magnifique qui se termine dans le petit filet opposé. Le dernier but sera inscrit par Lucas, qui venait de rentrer, encore un fois servi par un Neymar qui sort d'une grande prestation.

6-0, le résultat en est presque flatteur pour l’Irak, et si la préparation du Brésil se passe pour l’instant sans accros, il devront affronter des équipes plus intéressantes afin de savoir réellement où en est son niveau. Peut-être jeudi face au Japon.

Relatifs

From the web