thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 5 mars 2013
  • • 20:45
  • • Signal-Iduna-Park, Dortmund
  • Arbitre: D. Skomina
  • • Spectateurs: 65413
3
FIN
0

Borussia Dortmund a gagné sur le résultat total de 5 - 2

LdC - Dortmund sans trembler

LdC - Dortmund sans trembler

Bongarts

Sans trembler dans son antre du Signal Iduna Park, le BvB s’offre le privilège de participer aux quarts de finales de la C1 après un beau succès (3-0) devant le Shakhtar Donetsk.

1/8e de finale retour de la Ligue des Champions :
Borussia Dortmund – Shakhtar Donetsk : 3-0
Buts : A.Felipe Santana (31e ) M.Götze (37e ) J.Blaszczykowski (59e )


Au match aller, les deux formations s'étaient séparées sur le score de 2-2. Dortmund avait donc, au coup de sifflet initial, un petit avantage grâce à ses deux buts marqués à l'extérieur face à une formation plutôt expérimentée car en effet, avec une moyenne d'âge de 27 ans et 195 jours, le Shakhtar alignait son plus vieux onze de départ dans son histoire en Ligue des champions.

Un Brésilien là où on l’attend le moins

Une équipe expérimentée donc, mais surtout, une équipe auriverde : 11 des 12 buts de l'équipe ukrainienne inscrits en Ligue des champions cette saison ont été marqués par des joueurs brésiliens. Mais c’est le Brésilien d’en face qui va verser le premier sang. Suite à un coup de pied de coin, Santana reprend le cuir du crâne tête au premier poteau pour nettoyer la lucarne adverse. 1-0 ! Santana, critiqué pour son rendement au Borussia, s’offre un beau pied de nez en devenant le premier brésilien à marquer un but en C1 pour le BvB depuis 10 ans et Marcia Amoroso en  Mars 2003 contre le Lokomotiv Moscou. Et Dortmund a désormais marqué au moins un but dans chacun de ses 12 derniers matches de Ligue des champions. Pas de quoi rassasier des Allemands dominateurs.

Mis en orbite coté droit, Lewandowski centre dans le rectangle adverse, où Götze est venu couper du pied droit. Pyatov ne peut rien faire. 2-0 (37e) ! 3 tirs cadrés et 2 buts pour Dortmund. Belle efficacité pour les locaux qui rentrent sereinement aux vestiaires sur ce score.  Donetsk doit marquer deux fois pour arracher les prolongations mais encore faut-il avoir les moyens de sa politique.

Les Ukrainiens se battront bien et feront paniquer la défense adverse à moult reprises. Cependant, c’est bien le BvB qui s’envolera à l’heure de jeu. Sur une frappe tendue signée Gündogan à l'entrée de la surface ukrainienne, Pyatov ne peut que repousser au sol. Blaszczykowski, qui a suivi, dribble le gardien et finit de près du pied droit. Les ardeurs des visiteurs sont toute suite calmées. Le rythme du match retombe et Dortmund compte sur la vélocité de ses attaquants en contre sans volonté de faire le jeu. Les Ukrainiens, eux, sont sonnés. Il ne sortiront plus la tête de l’eau. Score final, 3-0.





Le tableau final de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web