thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 13 décembre 2012
  • • 21:00
  • • Stade Jacques Chaban-Delmas, Bordeaux
  • Arbitre: C. Turpin
  • • Spectateurs: 19066
0
FIN
0

Ligue 1 - Bordeaux a tenu bon

Ligue 1 - Bordeaux a tenu bon

Panoramic

L’AS Saint-Etienne a été tenu en échec à Chaban-Delmas (0-0) face à une équipe très défensive des Girondins de Bordeaux.

17e journée de Ligue 1 :
Bordeaux – Saint-Etienne : 0 - 0
Buts :

Bordeaux  et l'AS Saint-Etienne  se quittent sur un score nul et vierge. Les Girondins poursuivent leur série d'invincibilité alors que les Verts ont raté le coche de rattraper le trio de tête lors du match de clôture de la Ligue 1

Les Verts ont poussé

L’AS Saint-Etienne espérait remettre la marche en avant après la défaite dans le derby face à l'OL dimanche (0-1) et le nul concédé à Ajaccio (0-0). Du côté Bordelais, Bordeaux était la dernière équipe invaincue à domicile en Ligue 1 cette saison. Ça faisait 9 mois que Bordeaux n’avait pas perdu à domicile depuis le 3 mars dernier (1-2 contre Nice). Sur la pelouse de Chaban-Delmas en piteuse état, l’AS Saint-Etienne n’a pas joué avec le frein en main. Hamouma a réchauffé Carasso dès les premières minutes du match. Parfaitement lancé dans la profondeur, côté droit par Guilavogui, Hamouma pénétrait dans la surface et pris le dessus sur Trémoulinas pour enchaîner d'un tir croisé à ras de terre. Les Girondins avaient du mal à sortir de leur moitié de terrain. Le pressing imposé par les Verts les perturbait énormément.

L’élément perturbateur des Verts en ce début de match fut Romain Hamouma, il s’est montré disponible et a fait parler sa vitesse. Bordeaux, en difficulté, tentait de construire son jeu depuis la ligne de défense. Mais l’énorme travail de Guilavogui, Lemoine et Clément empêchait les locaux de se projeter vers l’avant. Le premier fut toujours dans les bons coups réussissant toutes ses ouvertures. A la demi-heure de jeu, il lança Aubameyang par-dessus la défense Marine et Blanc, le buteur stéphanois tenta une frappe instantanée du droit. Son tir de l'intérieur du pied ne trouva pas le cadre. Dans cette première mi-temps, les visiteurs étaient bien plus inspirés que les hommes de Francis Gilot. A l’instar de Ghoulam qui d’une magnifique inspiration opta pour le lob à l’entrée de la surface. Sa tentative s’échoua sur la barre transversale (33e). Puis un nouveau coup franc tiré par Hamouma boxé des deux poings par Carasso (44e).

La première période a été en faveur des Verts mais ces derniers ont manqué de réalisme. Les locaux ne sont pas arrivés à développer leur jeu sur les côtés et rentraient aux vestiaires sous les sifflets du Chaban qui grondait son mécontentement.

"Un match nul logique"

Ce second acte reprenait avec les mêmes acteurs qu'en première période. Même base aussi avec les Verts toujours offensifs et des Girondins prudents qui opéraient en contre. La première frappe cadrée fût l’œuvre de Yoan Gouffran qui tenta sa chance sur un tir en pivot à ras de terre dans les bras de Stéphane Ruffier. (54e). Les Girondins étaient asphyxiés dans leur propre camp. Ils ont eu du mal à sortir le ballon comme en première période. Bien que le public bordelais donna de la voix dans les tribunes pour encourager son équipe, l’inspiration n’y était pas du tout. La seule satisfaction fût la solidité en défense du club au scapulaire avec un Sané omniprésent dans la surface de réparation.

Les Verts monopolisaient toujours le ballon sans réussir le dernier geste comme l’a d’ailleurs reconnu Romain Hamouma sorti dans les vingt dernières minutes. Les deux entraîneurs las du spectacle qu’offraient leurs joueurs ont décidé d’apporter du sang neuf. Les entrées de part et d’autre furent anecdotiques. Le déclic escompté n’aura pas eu lieu. La seconde période a été peu attrayante, un duel plus physique que technique. Pour rappel l’état de la pelouse a sûrement été pour beaucoup.

Statut quo pour les Girondins, qui n’ont pas montré grand-chose dans le jeu. L’As Saint-Etienne a manqué le coche.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web