thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 30 janvier 2011
  • • 17:00
  • • Stade Jacques Chaban-Delmas, Bordeaux
  • Arbitre: W. Bien
  • • Spectateurs: 20368
2
FIN
0

Ligue 1 - Bordeaux - Nice, les clés du match

Ligue 1 - Bordeaux - Nice, les clés du match

Après une semaine des plus agitées qui a vu Jean Tigana trembler pour son poste, les Girondins de Bordeaux renouent avec leurs devoirs en Ligue 1 en recevant l’OGC Nice dans leur fief de Chaban-Delmas. Un match qu’ils sont obligés de gagner sous peine de se retrouver dans une situation des plus calamiteuses.

Jean-Louis Triaud, le président de Bordeaux, l’a dit et l’a répété : pour lui, il n’est aucunement question de congédier Jean Tigana dans les prochains jours et ce quel que soit le résultat du match face à l’OGC Nice. Néanmoins, en même temps, l’homme fort des « Marine et Blanc » a déclaré qu’il n’imaginait pas ses joueurs ne pas prendre les trois points à l’occasion de cette rencontre. Une manière de montrer qu’il demeurait toujours exigeant avec tous ceux qui l’entourent, mais aussi pour créer un électrochoc après plusieurs rencontres décevantes et une série de mauvaises performances qui n’a que trop duré. En apparence, Bordeaux est donc gonflé à bloc pour se redresser, mais qu’en est-il interne.

Victoire "impérative" pour Bordeaux

Ces derniers jours, les promesses d’un avenir meilleur se sont succédées du côté de Haillan, tant chez les joueurs que chez les dirigeants. Est-ce rassurant ? Pas vraiment, quand on sait que ce n’est pas la première fois qu’on entend les Girondins rivaliser de paroles guerrières. La mauvaise passe dure depuis presque un an et le constat qui s’impose c’est que jusque-là, aucun discours n’a eu l’effet escompté. Si l’on excepte quelques belles sorties au milieu de l’automne, les champions de France 1999 continuent à alterner le moyen et le mauvais, au point où l’on s’interroge sérieusement si cette équipe a encore de la qualité, et surtout du caractère. Un élément de réponse à cette question devrait survenir ce dimanche à l’issue du match contre Nice. Espérons pour Ciani et ses partenaires qu’ils réussiront enfin à démentir tous leurs contempteurs.

A Nice, l’ambiance actuelle est beaucoup plus paisible, même si les Aiglons sont moins bien classés que leurs futurs opposants et que leurs ultimes résultats en Ligue 1 n’ont rien d’encourageant. La bande à Eric Roy semble s’être reposée sur son exploit face à Marseille. Ce sentiment a toutefois été atténué par le succès de prestige acquis face à Lyon (1-0), dimanche dernier en Coupe. Contre les Gones, les Azzuréens ont prouvé qu’ils savaient encore se surpasser face à l’adversité et que dans ce cas de figure ils peuvent battre n’importe quelle formation. Ce week-end, l’objectif sera donc simple. Réediter la même performance face à Bordeaux. Une mission qui est à la portée de Sablé et Cie, puisqu’à l’aller ils avaient aisément dominé les Girondins au Stade du Ray (2-1).

La courbe des prestations des deux équipes :

Lors de la précédente journée de Ligue 1, contre l’OM, Bordeaux a enregistré son tout premier revers en Ligue 1 depuis la 10e journée (contre Brest, 0-2). Cependant, dans le même temps, les protégés de Tigana n’ont gagné que 2 fois seulement en 9 matches ce qui minimise clairement leur série d’invincibilité. Cette saison, Bordeaux concède donc surtout beaucoup de matches nuls. 9 pour être précis et plus que n’importe quelle autre équipe du championnat. Cela illustre parfaitement, et au même titre que sa place au classement (10e), l’équipe moyenne qu’elle est devenue.

Nice, de son côté, figure dans le dernier tiers du classement et cela est surtout dû au fait à la difficulté que les Aiglons ont à enchaîner les bons résultats. Cette saison, ils n’ont d’ailleurs toujours pas réussi à obtenir deux succès de rang et s’il n’y avait pas eu ce bon début de championnat (5 matches sans aucune défaite), ils seraient dans une position encore plus alarmante. D’autre part, l’OGCN éprouve beaucoup de peines à marquer des buts ; seulement un lors des quatre dernières rencontres, et 14 sur l’ensemble du championnat ce qui fait des Azuréens la 2e plus mauvaise attaque de la Ligue 1 derrière Arles-Avignon.

Le moment à ne pas rater :

Bordeaux est aujourd’hui assez loin des places européennes et au regard de certaines statistiquement, il serait certainement beaucoup mieux placé s’il avait une meilleure solidité dans le dernier quart d’heure de jeu. En effet, durant cette période, les Girondins se montrent particulièrement fébriles avec déjà 6 buts concédés. Cela dit, la bande à Tigana sait aussi marquer en fin de matches (9 buts entre la 75 et la 90e). Le même constat s’impose en ce qui concerne Nice. Les Aiglons ont vu leur filets trembler à 9 reprises durant l’ultime quart d’heure. C’est à peu près 50% de l’ensemble des buts qu’ils ont subi.

L’importance du premier but :

Cette saison, à domicile, Bordeaux a toujours gagné après avoir eu l’honneur d’ouvrir la marque. C’est arrivé à trois reprises, et il y a trois victoires. En revanche, dans le cas de figure contraire, les Girondins sont incapables de l’emporter (4 nuls et 2 défaites). Nice, de son côté, a déjà réussi à l’emporter à l’extérieur après avoir été mené (1 fois sur 5), mais les Aiglons n’ont pas gagné hors de leurs bases lors de la seule fois où ils ont ouvert la marque (1 nul).

Les déclarations :

A venir

Les groupes :

A venir

Les absents :

A venir

Les précédentes confrontations :

Dans l’histoire de la Ligue 1, Bordeaux a accueilli Nice à domicile à 43 reprises. Le bilan de ces matches est largement en faveur avec les Girondins, victorieux 33 fois, contre 7 succès seulement pour Nice. Au niveau des matches nuls, il n’y en a eu que 3. A noter, par ailleurs, que le dernier succès de l’OGCN en terre aquitaine remonte à la saison 1977/1978.

L’arbitre :

L’arbitre de la rencontre sera Mr Wilfried Bien. Âgé de 36 ans, ce dernier a arbitré 10 matches cette saison en Ligue 1. Durant ses rencontres, il a trouvé le moyen de sortir 3 rouges, en plus de 36 jaunes.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Joueurs à suivre

B. Trémoulinas

Poste: Défenseur

Matchs: 0

  • 0
  • 0
  • 0
Si Bordeaux ne carbure pas cette saison comme il se doit, c’est aussi en raison du piètre rendement de ses latéraux, et en particulier Benoit Trémoulinas. Le Réunionnais est très loin du niveau qui était le sien la saison dernière. Il a perdu en solidité et aussi en régularité. Le retour des Girondins dans le haut du classement passe inéluctablement par le réveil de cet international français.

Abdou Traoré

Poste: Milieu

Matchs: 4

  • 0
  • 0
  • 0
David Bellion ne jouera pas ce dimanche, mais il y a un autre joueur Niçois qui aura l’opportunité de croiser le fer avec son ancien club de Bordeaux. Il s’agit d’Abdou Traoré. Faisant partie des meilleurs Aiglons depuis le début du championnat, ce dernier aura à cœur de confirmer, qui plus est face à ses ex coéquipiers. Une belle sortie pourrait également convaincre les dirigeants bordelais de le reprendre à la fin de la saison.

Pronostic de Goal

Les cinq derniers matches

Face à face

Bordeaux

Nice

Victoires
1
2
2
Victoires

Paris & pronostics

Pronostics des lecteurs

FC Girondins de Bordeaux BOR
FC Girondins de Bordeaux Bordeaux
Match nul
O.G.C. Nice Côte d'Azur NIC
O.G.C. Nice Côte d'Azur Nice
80%

Top 3 des pronostics

FC Girondins de Bordeaux BOR
2 - 0
O.G.C. Nice Côte d'Azur NIC
FC Girondins de Bordeaux BOR
1 - 0
O.G.C. Nice Côte d'Azur NIC
FC Girondins de Bordeaux BOR
3 - 1
O.G.C. Nice Côte d'Azur NIC

Relatifs