thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 8 décembre 2013
  • • 14:00
  • • Stade Jacques Chaban-Delmas, Bordeaux
  • Arbitre: N. Rainville
  • • Spectateurs: 18740
1
FIN
0

C'est Simon Kjaer qui a mis fin à l'invincibilité d'Enyeama

Ligue 1 - Bordeaux freine Lille

C'est Simon Kjaer qui a mis fin à l'invincibilité d'Enyeama

Panoramic

A Chaban-Delmas, Bordeaux a mis fin à la longue série d’invincibilité de Lille et de son gardien Enyeama en l’emportant 1 à 0.

17e journée de Ligue 1 :
Bordeaux - Lille : 1-0
But : Kjaer (25e csc)

Lille n’est plus sur son petit nuage. Au bout d’une période de trois mois sans le moindre faux-pas, l’équipe nordiste a fini par tomber. Un peu essoufflés en cette période de fin d’année, les Nordistes n’ont pas su répondre au défi proposé par Bordeaux, l’une des équipes en forme du moment. Devant ses supporters, la bande à Gillot s’est imposée sur la plus courte des marges (1-0), mais en dégageant pas mal de belles choses collectivement. Ce troisième succès de rang permet aux Aquitains de revenir à la hauteur de l’OM (5e) au classement, alors que le LOSC perd du terrain par rapport au leader parisien.

Huard préserve son record

1061 minutes. C’est donc la période qu’aura réussi à tenir Enyeama sans encaisser le moindre but. Le gardien nigérian s’est arrêté à 115 minutes du record détenu par Gaëtan Huard (depuis la saison 1992-1993). Comme un symbole, c’est à Bordeaux, club où évoluait ce dernier, que la belle série a pris fin. Et l’ex rempart girondin était présent au bord de la pelouse. A la 27e minute de jeu, lorsque Simon Kjaer déviait le ballon dans ses propres filets une frappe de Landry N’Guemo de 25 mètres, il a esquissé un petit sourire avant de voir plusieurs bordelais venir le saluer. Sa joie était presque aussi importante que celle des joueurs. Et elle tranchait avec la déception d’Enyeama. Même s’il ne l’a pas laissé paraitre, le gardien nigérian a certainement été déçu de se faire surprendre sur une action pareille. Mais, seul un coup du sort comme celui-ci pouvait mettre fin à son impressionnant état de grâce.

Bordeaux a donc marqué grâce au mauvais reflèxe de Kjaer. Néanmoins, l’ouverture du score était assez logique. Les Marine et Blanc sont mieux entrés dans le match et ils avaient déjà failli prendre les devants à la 5e minute. Jussie était à deux mètres des buts pour reprendre un centre, mais il a raté sa reprise. Le Brésilien n’était pas loin également de doubler la mise à la 38e sur une tête passée pas loin du cadre. De son côté, Lille n’a pas montré grand-chose durant ce premier acte de jeu. Pas vraiment habitués à dominer et ayant surtout oublier ce que c’est de prendre un but, ils ont eu du mal à réagir après l’ouverture du score. C’était aussi compliqué face à une défense bordelaise parfaitement organisée et soucieuse de garder son avantage jusqu’à la pause. Devant son banc, René Girard se demandait assurément comment il allait pouvoir faire pour relancer sa formation. L’entrée de Marvin Martin paraissait être une bonne solution à ses yeux.

L’incorporaton de l’ex Sochalien n’a pas changé la donne. Malgré un jour de récupération en plus, les Dogues n’ont pas été capables d’élever leur rythme de jeu et passer à un autre tempo. Et ce même après s’être retrouvé en supériorité numérique. A la 58e minute, Maxime Poundje avait laissé ses coéquipiers à dix suite à une grosse semelle de Béria. Une expulsion qui aurait pu s'avérer être redhibitoire mais les Marine et Blanc ont parfaitement tenu. Quant aux Nordistes, ils sont restés sans réaction, si l’on excepte un retourné de Souaré dans la surface que N’Guemo a pu dégager sur sa ligne (84e). La défaite était donc inévitable pour le deuxième du championnat. En plus des trois points mis en jeu, le LOSC a aussi eu le malheur de perdre Nolan Roux, victime d’une blessure musculaire.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web