thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 31 mars 2012
  • • 19:00
  • • Stade Jacques Chaban-Delmas, Bordeaux
  • Arbitre: J. Cailleux
  • • Spectateurs: 20295
1
FIN
1

Ligue 1 - Dijon accroche Bordeaux

Ligue 1 - Dijon accroche Bordeaux

Panoramic

Dijon a réussi a prendre un point sur la pelouse de Bordeaux en égalisant dans les dernières minutes de la rencontre (1-1).

Ligue 1 - 30e journée

Bordeaux - Dijon : 1-1
Buts :
Trémoulinas (72e) - Guerbert (90e+2)

Malgré une seconde période de qualité concrétisée par un but, les Girondins de Bordeaux ont à nouveau concédé une égalisation lors du dernier quart d'heure (1-1). Djon, qui était venu dans le but de prendre des points pour le maintien, a pourtant subi en seconde période. Mais l'incapacité des Girondins à tuer le match a finalement laissé la porte ouverte à une égalisation tardive de la part des visiteurs. Les rêves européens des bordelais s'éloignent.

Un début poussif

La rencontre avait commencé sur un rythme assez posé, accentué par un faible soutien dans les offensives, et finalement, les deux équipes ont fortement illustré un manque de lucidité au moment de la dernière passe. Que cela soit du coté du trio offensif girondins, avec Plasil, Maurice-Belay et Diabaté, ou coté dijonnais avec Corgnet, Kakuta et Koné, aucun n'ont eu le geste juste au moment de faire la différence. Du coup, on a longtemps assisté à une attaque défense dans un rythme peu séduisant, et une belle session de vendanges. Car ni Maurice-Belay (22e), ni Ciani (28e) ni même Obraniak (34e) n'ont brillé dans leur prise de décision devant le but.

Du coup, il n'était pas étonnant de voir Francis Gillot prendre le taureau par les cornes à la mi-temps et de changer quelques pièces, avec les entrées de Sané pour N'Guemo et de Gouffran pour Diabaté. Et rapidement, on a vu Bordeaux plus à l'aise dans les 30 derniers mètres. Meilleurs dans les phases associatives et plus mobile, ils ont fait reculé le bloc de Dijon, qui a du se contenter de coup de pied arrêtés pour amener le danger sur la cage de Carrasso. Malheuresement, Kakuta, determiné à tirer en force sur ses quelques opportunités, n'a pas été capable de faire la différence, et la montée en régime des bordelais a fini par payer.

Une ouverture logique

On a ainsi retrouvé Maurice-Belay dans un petit festival plein axe, forçant Meité à intervenir de façon illicite juste dans la surface. Trémoulinas, habituel tireur de l'équipe, a pris ses responsabilités, et les girondins ont eu la satisfaction de concrétiser leur temps fort (72e). Commençait alors le test pour les girondins, qui avaient pris l’habitude de concéder l'égalisation dans le dernier quart d'heure, comme ce fus le cas face à Nice et Ajaccio. Et en décidant d'évoluer en contre lors de la dernière partie du match, il ont pris un risque. Mais l'occasion de  tuer le match s'est présenté. Jussié, parti en contre plein axe, a ainsi vu sa frappe enroulée détournée de justesse par un sublime Reynet (79e), et la fatigue a fini par se payer coté girondins. Quelques minutes plus tard, Diabaté et Guerbert donné en effet raison à Carteron, et arraché le match nul sur une jolie mouvement opportuniste (90e+2). Blasant pour Francis Gillot et ses joueurs, mais pas immérité du coté de l'équipe promu. Néanmoins, cette rencontre confirme certainement les dires du technicien girondins. Pour l'Europe, Bordeaux n'est peu être pas près.


Résultats et classement

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

 

Relatifs

From the web