Bordeaux-Bastia (2-0), Bordeaux sans trembler
Malgré une première période sans but, Bordeaux n'a pas eu trop de mal à se défaire de Bastia (5-0) et remonter à la cinquième place du classement.

34e journée de la Ligue 1
Bordeaux-Bastia : 2-0
Buts :
Malcom (55e), Sankharé (69e)

Engagé dans une course à l'Europe, Bordeaux n'imaginait pas une autre alternative qu'un succès, ce samedi lors de la venue de Bastia dans son fief. Face à une équipe malade, et plombée par les problèmes extra-sportifs, les Aquitains n'ont pas fait de complaisance. Même s'ils ont attendu longtemps avant de prendre les devants à la marque, ils ont signé une prestation assez aboutie et celle-ci a été matérialisée par un quinzième succès cette saison.

Ciccolini : "Je parlais du terrain"

Avec ses armes, Bastia a bien tenté de résister à son hôte du jour. Et jusqu'à la pause la tactique défensive mise en place par Rui Almeida a porté ses fruits. Bien que dominateur, Bordeaux n'a pu être vraiment menaçant aux avant-postes qu'à deux reprises. Sur un coup franc de Malcom (19e) et une tête de Lewczuk (41e). Deux occasions qui ont, en plus, terminé hors cadre. L'espoir d'un nul a pris forme pour les Corses avant de s'envoler dix minutes après la pause suite à une reprise victorieuse de Malcom.

Le Brésilien aime le Matmut Atlantique où il a marqué lors des deux derniers matches, et il l'a encore prouvé en reprenant victorieusement un centre de Younousse Sankharé. L'ex-joueur des Corinthians a fait sauter le verrou et tout est ensuite devenu plus facile pour ses partenaires. A la 69e minute, Sankharé a réalisé son deuxième geste décisif de la soirée. A la suite d'un coup franc, l'ex-Parisien a profité d'une remise de Nicolas Pallois pour tromper Jean-Louis Leca et plier le sort de cette rencontre. Les dernières minutes du match se sont écoulées sans fait majeur, si ce n'est l'expulsion d'Abelhamid Kaoutari. C'est déjà le 14e rouge de la saison pour les Corses. Mais, pour ces derniers, le classement fair-play est assurément la dernière des préoccupations. 

Commentaires ()