thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 17 septembre 2011
  • • 13:45
  • • Ewood Park, Blackburn, Lancashire
  • Arbitre: A. Marriner
  • • Spectateurs: 22637
4
FIN
3

ANG - Arsenal rechute

ANG - Arsenal rechute

Getty Images

Les Gunners d’Arsène Wenger sont retombés ce samedi dans leurs travers en s’inclinant sur la pelouse de la lanterne rouge, Blackburn Rovers (4-3). Le calvaire se prolonge.

5e journée de Premier League :
Blackburn Rovers – Arsenal : 4-3
Buts :
Yakubu (25e, 59e), A. Song (50e csc), Koscielny (69e csc) ; Gervinho (10e), Arteta (34e), Chamakh (85e)

La victoire obtenue à Swansea City la semaine dernière était censée etre celui d’un nouveau départ pour Arsenal. Elle n’en a rien été. Les Gunners d’Arsène Wenger ne sont toujours pas guéris. Ils sont même gravement à la peine et cela s’est vérifié ce samedi à Ewood Park, le fief de la lanterne rouge de la Premier League. Face à une équipe des Rovers qui n’avait jusque-là remporté le moindre match et qui n’avait marqué que 3 buts en 4 rencontres, les Londoniens sont, une nouvelle fois, passés à coté de leur sujet. Alors qu’ils menaient à la pause (2-1), ils ont fini par perdre, essuyant leur troisième revers de la saison et fragilisant un peu plus la position de leur coach français.

Une deuxième mi-temps catastrophique des Gunners

Sous un puissant déluge, Arsenal a pris l’eau et il ne serait pas insensé d’avancer que cette énième faillite les Londoniens la doivent plus à leurs propres carences qu’au rendement de l’adversaire du jour, aussi surprenant était-il. En effet, Van Persie et ses partenaires avaient le matches en main et ils ont eux-mêmes provoqué le retournement de situation. Un scénario catastrophe qu’on était loin d’imaginer après que Arteta ait inscrit son premier but sous les couleurs du club juste avant la pause, imitant Gervinho, buteur dès la 10e minute.



Certes, Blackburn a pu compter sur la grande forme de sa dernière recrue Yakubu, auteur de deux buts (25e et 59e), dont le second sur une position d’hors-jeu. Mais les locaux n’auraient pu pas ravir leurs supporters sans les coups de main des Gunners. Et il y en a eu une flopée, à commencer par les buts contre son camp, inscrits respectivement par Song (50e) et Koscielny (69e). Deux coups du sort qui symbolisent idéalement le désastre qui touche cette formation. En fin de match, Marouane Chamakh avait réduit la marque (85e), mais il était top tard pour espérer sauver le point du nul. Il y a 15 ans, Wenger débutait son aventure à Arsenal par un déplacement à Blackburn. Il se peut aujourd’hui que c’est dans ce même lieu qu’il soit prié de l’achever.
Résultats et classement de la Premier League

Relatifs

From the web