thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 14 mai 2011
  • • 13:45
  • • Ewood Park, Blackburn, Lancashire
  • Arbitre: P. Dowd
  • • Spectateurs: 29867
1
FIN
1

ANG - Les Red Devils au paradis

ANG - Les Red Devils au paradis

Getty Images

En arrachant un nul à Blackburn (1-1), Manchester United est assuré de décrocher son 19e titre de champion d'Angleterre, à une journée de la fin.

37e journée de Premier League

Blackburn - Manchester United: 1-1
But:
Emerton (20e) - Wayne Rooney (73e)


Manchester United
est le roi d'Angleterre. L'an passé, les Red Devils avaient égalé le record de titres de champion, qui était détenu par l'ennemi juré, Liverpool. Désormais, les pubs mancuniens vont pouvoir se vanter de soutenir la seule équipe du Royaume d'Angleterre à avoir remporté 19 couronnes. Pourtant à l'Ewood Park samedi après-midi, le match nul nécessaire pour triompher avant la 38e journée, a mis du temps à se dessiner face à une équipe de Blackburn encore concernée par la course au maintien.

Sale temps pour les gardiens


Tout débutait pourtant bien pour les Red Devils, qui dès la 4e minute, trouvait la barre par l'intermédiaire de Nani. C'est le même Portugais qui allumait la première mèche six minutes plus tard (10e). La défense des Rovers s'apprêtait à passer une rude après midi. Mais emmenée par un Christopher Samba intraitable devant Hernandez (6e, 13e, 27e) et Rooney (32e), l'arrière-garde autochtone allait tenir bon. A l'inverse de celle du champion en titre, qui allait se manquer, à l'image de son portier Thomas Kuszczak. Le Polonais a passé une après-midi cauchemardesque malgré les rares tentatives adverses, se mettant en difficulté seul à plusieurs reprises (20e, 22e, 40e). Edwin Van der Sar en tribunes, en tremblait…



Et c'est sur une erreur de jugement du dernier rempart mancunien que le but de Blackburn est intervenu. L'habituel remplaçant était surpris par un centre sans danger qui profitait à Olsson. Le ballon franchissait la ligne des 6 mètres, mais Monsieur Dowd laissait le soin au Suédois d'ajuster un centre pour Emerton, qui crucifiait Kuszczak d'une belle reprise du gauche (20e). Et c'est finalement ce même arbitre qui allait décider du sort de la rencontre, puisqu'il accordait en seconde période un penalty à Chicharito, fauché par Paul Robinson (70e). Décidément, les gardiens n'étaient pas à la fête. Rooney se chargeait d'exécuter la sentence, et inscrivait son 11e but de la saison. Sir Alex Ferguson peut lui fêter son 12e titre de champion d'Angleterre. Les Diables Rouges sont au paradis.

Classement de Premier League



 

Relatifs