Besiktas-Bayern 1-3, le Bayern se qualifie sans trembler avec un but d'Alcantara
Large vainqueur en 8es aller, le Bayern a été dans la gestion au match retour face au Besiktas ce mercredi soir, se qualifiant sans trembler.

Large lauréat du Besiktas en Bavière (5-0) en 8es de finale aller de la Ligue des champions, le Bayern Munich a fini le travail au retour ce mercredi soir avec un succès 1-3 au cours duquel il n'a pas forcé son talent.

PSG-Angers : Thiago Motta exclu pour avoir laissé traîner ses crampons sur Romain Thomas

L'article continue ci-dessous

C'est d'ailleurs le club bavarois qui ouvre le score peu après le quart de jeu par l'entremise de Thiago Alcantara. Thomas Müller, bien servi sur le flanc droit, réalise un centre millimétré dans la surface adverse, où Alcantara déboule pour placer un plat du pied gauche qui ne laisse aucune chance à Zengin. Le Besiktas essaie de faire un baroud d'honneur, mais ne parvient pas à menacer les cages des visiteurs lors du premier acte, alors que le Bayern s'était montré dangereux dès la 10e minute sur une frappe d'Alaba et semblait totalement serein.

Le tableau de marque sera d'ailleurs inaltéré à la pause et la phsyionomie de la rencontre ne changera pas énormément dans le second acte. Car dès le début de la deuxième période, Zengin sort sur un centre de Rafinha et repousse directement sur Gokhan Gonul qui marque contre-son-camp. Le Besiktas est aénanti, mais tente quand même de faire plaisir à son public. Ozyakup hérite d'un ballon à quelques mètres des cages munichoises suite à un centre venu de la gauche, mais sa déviation astucieuse est repoussée par un Sven Ulreich vigilant vers l'heure de jeu.

Les Turcs sauveront l'honneur quand Alaba ratera sa passe qui se transformera en offrande pour Vagner Love, lequel trompera Ulreich pour réduire le score. Mais le club stambouliote prendra un nouveau but à 5 minutes du terme, quand un centre de d'Alaba trouve le torse, à bout portant, de Sandro Wagner pour le 3-1, qui sera d'ailleurs le score final. Le Bayern Munich se qualifie donc pour les quarts de finale de la C1, sans trembler et face à un adversaire qui ne l'a jamais vraiment menacé.

Commentaires ()