thumbnail Bonjour,
Direct

Bundesliga

  • 23 février 2013
  • • 15:30
  • • Allianz-Arena, München
  • Arbitre: M. Fritz
  • • Spectateurs: 71000
6
FIN
1

ALL - Le Bayern cartonne

ALL - Le Bayern cartonne

Bongarts

Comme face à Arsenal en début de semaine, le Bayern de Munich a régalé ce samedi en Bundesliga face au Werder. A domicile, les Bavarois l’ont emporté sur le score de 6-1.

23e journée de la Bundesliga :
Bayern Munich – Werder Brême : 6-1
Buts : Robben (25e), Martinez (39e), Gebre Selassie (49e csc), Gomez (51e, 89e), Ribéry (86e) ; De Bruyne (58e)

Plus rien n’arrête le Bayern ! Que ça soit sur la scène européenne ou nationale, le club bavarois n’en finit d’empiler les victoires. Ce samedi, quatre jours seulement après la grosse prestation fournie à Arsenal en Ligue des Champions (4-1), l’équipe de Jupp Heynckes s’est offert une nouvelle démonstration de force. Avec dans la peau de la victime cette fois, le Werder Brême. A l’Allianz Arena, les protégés de Thomas Schaaf ont fait illusion une petite demi-heure avant de sombrer progressivement face à la domination bavaroise. Au final, ces derniers en ont donc pris quatre, mais ils ont aussi ramené une consolation. La réduction du score, signée De Bruyne (58e) a mis fin à une série de 576 minutes sans le moindre but encaissé du Bayern en championnat.

Robben va bien, merci pour lui

Cette réalisation concédée ne devrait cependant pas altérer le sentiment du devoir accompli des Munichois. Dans la lignée de leurs dernières précédentes, ces derniers ont su réaliser un match très sérieux, avec, une fois de plus, une efficacité presque totale aux avant-postes. En marquant 4 buts, ils atteignent d’ailleurs la barre des 60 réalisations réussies depuis le début du championnat. Outre-Rhin, aucune équipe n’était parvenue à faire aussi bien à ce stade de la saison depuis le grand Borussia Dortmund en 1995/1996. Faut-il y voir un signe ? Le festival bavarois lors de ce match est tout de même à relativiser puisque les visiteurs ont évolué en infériorité numérique pendant plus d’une mi-temps suite à l’expulsion de Prödl. L’arrière autrichien voyait rouge pour avoir fauché Mario Gomez, qui filait défier seul son gardien.

A quelques jours d’un quart de finale de la Coupe face à Dortmund, les motifs de satisfaction seront nombreux pour Jupp Heynckes. Le coach allemand pourra notamment se féliciter du retour en forme de son ailier batave, Arjen Robben. Titulaire, l’ancien joueur du Real en a profité pour inscrire son deuxième but en deux matches en venant cueillir à la 26e un centre parfait de Lahm. Trois minutes plus tard, il se transformait en passeur, avec un coup franc merveilleusement déposé sur la tête de Javi Martinez (29e, 2-0). Franck Ribéry a, lui aussi, soigné statistiques personnelles. A la 50e sur une passe de Gomez il s’est fait devancer par le Tchèque Gebre Selassie, auteur d’un but contre son camp, mais il n’a laissé personne lui prendre le but de 5-1 à la 86e. L’international signait là sa première réalisation depuis le 24 novembre dernier. Au niveau des passes décisives, son total s’est également amélioré avec une huitième offrande délivrée pour Gomez à la 52e pour le dernier but de son équipe. Gomez, qui, de son côté, s’est offert un doublé en toute fin de partie.  

Résultats et classement de la Bundesliga

Relatifs

From the web