thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 23 avril 2013
  • • 20:45
  • • Allianz-Arena, München
  • Arbitre: V. Kassai
  • • Spectateurs: 68000
4
FIN
0

LdC - Le Bayern détrône le Barça

LdC - Le Bayern détrône le Barça

Lionel Messi

Le Bayern Munich a atomisé un Barça très faible 4-0 en demi-finale aller de Ligue des champions. Le club bavarois a un pied en finale après une prestation aboutie.

½ finale aller de la Ligue des Champions :
Bayern – Barça : 4-0
Buts : T.Müller (25e ) M.Gomez (49e ) A.Robben (73e ) T.Müller (81e )
 

“Le meilleur club du monde" contre "le plus grand Bayern de tous les temps". Ce choc allait déterminer quel FCB allait s’imposer comme référence en Europe, avec d’un côté des Catalans que l’on annonçait en fin de cycle mais qui, une fois de plus, sont présents à ce niveau de la compétition et de l’autre des Munichois qui explosent tous les compteurs cette saison et qui aspirent à écraser toutes concurrence. Il s’agissait  bien une finale avant l’heure. Une finale pour laquelle Jupp Heynckes avait décidé de titulariser Gomez à la pointe de son attaque en l'absence de Mandzukic (suspendu). L'Allemand était soutenu par le trio Robben-Müller-Ribéry. En défense, Boateng a été préféré à van Buyten. Côté catalan, Abidal prenait place sur le banc, puisque c'est Bartra qui débutait dans l'axe de la défense pour pallier les absences de Puyol, Mascherano (blessés) et Adriano (suspendu). Après avoir reçu le feu vert du staff médical, Messi était bien là. A ses côtés, c'est Sanchez qui débutait, plutôt que Fabregas ou Villa.

Jeux de mains, jeux de vilains

Nous étions d’ailleurs en droit de nous attendre à un festival offensif entre un Gomez buteur cette saison toutes les 103 minutes et un Messi qui l’imite toutes les 105 minutes. Et la poudra va parler dès la 3e minute. Parti à la limite du hors-jeu, Javi Martinez talonne dans la surface en direction de Robben. Le Néerlandais choisit la frappe à la passe. Valdes s'interpose pour la première fois du match. Munich garde le cuir et le Bayern appuie là où ça fait mal : la charnière centrale Piqué-Bartra, inédite cette saison en Ligue des champions. Elle cédera à la 25e minute. Thomas Muller met les siens sur la voie du succès en venant convertir une remise de Dante après un excellent service de Robben. Les Munichois ont fait mouche dans le domaine aérien. 131e but du Bayern, toutes compétitions confondues, en 47 matches. Alexander Zickler et Stefan Effenberg. Le match est lancé. Mais Barcelone aurait pu céder plus tôt. Piqué a en effet dévié de l’avant bras une frappe de Lahm à l’intérieur de la surface catalane.

C’est une autre main que les Bavarois réclameront à l’arbitre à la demi-heure de jeu. Nouveau corner allemand sur lequel Dante prend encore de la hauteur pour devancer cette fois Pedro. Ce dernier contre le ballon de la... main mais Monsieur Kassai signale un autre corner après un sauvetage de Piqué au devant de Gomez. Le Barça va mal comme en témoigne cette scène surréaliste où Messi décroche pour recevoir une passe de Valdès dans sa moitié. Le barça n’existe pas et à la pause, le Bayern mène fort logiquement au score après un premier acte de fort belle facture.

Le Barça sombre en seconde période

La seconde période n’aura d’ailleurs rien à lui envier car Gomez signe le but du break à la suite d’un corner dès la 49e minute. D’une volée du gauche après une remise de la tête de Muller, il met à mal Valdes. Une réalisation entachée d’un hors-jeu, cela dit. À l'heure de jeu, le Barça paraît presque dépassé, plus encore que lors du huitième de finale aller où il s'était déjà noyé (0-2) sur la pelouse de l'AC Milan. Les joueurs de Tito Vilanova ont bien le ballon, comme habituellement, mais ils n'arrivent jamais, ou presque, à se mettre en position de frappe.

Ils encaisseront un nouveau but à un quart d’heure de la fin (73e). Suite à une remontée de Ribéry sur tout le long du terrain, Robben reçoit le cuir dans des conditions parfaites de la part de Schweinsteiger. Il efface Jordi Alba avant de battre Valdes d’un tir croisé impeccable. Le Barça peut être amer après l’écran de Muller sur Alba qui a permis à Robben de filer au but. Le même Mullera salera les blessures barcelonaise sur le but du 4-0 qu’il inscrit d’une reprise du bout du pied droit sur une passe d’Alaba à ras de terre. Il signe un doublé et anéantit les derniers espoirs barcelonais. Le Bayern a un pied en finale et l’autre dans l’Histoire, comme l’équipe ayant mis fin au règne du grand Barça de Messi. La dernière fois que le Barça s'est incliné sur le score de 4-0 c'était contre Milan, lors de finale de la c1 de 1994. Une autre passation de pouvoir.

Le tableau final de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web