thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 19 août 2012
  • • 21:00
  • • Camp Nou, Barcelona
  • Arbitre: José Luis González González
  • • Spectateurs: 57721
5
FIN
1

ESP - Le Barça prend les devants

ESP - Le Barça prend les devants

Getty Images

Alors que le Real s’est fait accrocher par Valence (1-1), le Barça a attaqué la Liga de plein fouet en laminant la Sociedad (5-1). Messi, par deux fois, et Villa ont marqué.

1e journée de la Liga :
FC Barcelone – Real Sociedad : 5-1
Buts : Puyol (4e), Messi (11e, 16e), Pedro (41e), Villa (84e); G. Castro (9e)

Ceux qui s’interrogeaient sur les aptitudes de Barça à rester performant sous les ordres Tito Vilanova ont vu, ce dimanche, une bonne partie de leurs doutes balayés. Même s’il est toujours prématuré de dresser des analyses dès le premier match de la saison, il y a fort à parier que le nouveau coach blaugrana a tout pour poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, Pep Guardiola. Le Real Sociedad de Philippe Montanier a été la première équipe à l’apprendre à ses dépens. A Camp Nou, les Basques ont complètement volé en éclats, subissant notamment la loi d’un Lionel Messi déjà en verve. De retour après une longue indisponibilité, David Villa a aussi apporté son grain de sel dans ce large succès (5-1) qui permet aux Catalans de compter déjà deux points d’avance sur leur ennemi juré, le Real, accroché un peu plus tôt par Valence (2-2).

Messi renoue avec ses habitudes

La saison dernière c’est face à la Sociedad que le Barça avait laissé échapper ses premiers points de la saison (2-2). Pour que cela reproduise, il aurait fallu, cette fois, que les visiteurs bénéficient de beaucoup de chance eu égard aux souffrances qu’ils ont enduré durant cette partie. Ils auraient surtout dû éviter leur entame de match complètement manquée, qui les a vus prendre trois buts en un peu plus d’un quart d’heure jeu. Naturellement, c’est beaucoup plus compliqué de le faire que de le dire, surtout lorsqu’en face il y a ce diable de Messi.

L’Argentin a prouvé durant cette soirée, et comme l’ont laissé entrevoir ses prestations durant la pré-saison, qu’il était déjà en grande forme. Onze minutes, c’est le temps qui lui a fallu pour renouer avec ce qu’il sait faire de mieux : marquer. Suite à un échange avec Pedro, et grâce à un soupçon de réussite, il s’immisçait entre deux défenseurs pour ensuite mettre le ballon dans la lucarne. Il récidiva dès la 16e minute en venant jaillir du pied gauche au premier poteau à la suite d’un centre de Tello. Un geste d’attaquant qui en disait long sur le degré important d’inspiration qui est le sien à un stade aussi avancé de la saison.

Le retour gagnant de Villa

A ce moment là du match cela faisait 3-1 déjà pour le Barça. Auparavant, Gonzalo Castro avait réussi l’exploit de tromper Valdes (11e, 1-1) suite à un rare moment d’inattention de la défense barcelonaise et plus particulièrement de Daniel Alves. Il répondait à une ouverture du score de Carles Puyol (4e, 1-0). Le capitaine Blaugrana se distinguait dans son domaine de prédilection. Sur un corner de Xavi, il s’éleva plus haut que tout le monde dans la surface pour mettre les siens sur la voie du succès. Ce fut la seule réalisation sur coup de pied arrêté de cette partie. Le reste était du classique, à savoir de belles séquences individuelles, faite à une touche de balle et beaucoup de vitesse.

L’exemple parfait a été le quatrième but inscrit par Pedro à quatre minutes de la mi-temps. L’international espagnol fut à la conclusion d’un remarquable enchainement qui a déstabilisé toute la défense adverse. La passe décisive est venue encore une fois de Tello, qui faisaient ainsi taire ceux qui le jugeaient trop timide pour figurer dans cette équipe. Au retour des vestiaires, il a continué à se mettre en évidence. Mais, il s’est fait voler la vedette par David Villa. Après 10 mois d’absence, ce dernier entrait sous un tonnerre d’applaudissements (75e). Un come-back qu’il ne se voyait pas fêter sans un but. Il est survenu à la 84e après un lumineux échange avec Andres Iniesta. C’est ce qu’il fallait pour clore idéalement ce remarquable récital barcelonais. Le premier probablement d’une longue série.

Résultats et classement de la Liga

Relatifs