thumbnail Bonjour,
Direct

Coupe du Roi

  • 25 janvier 2012
  • • 22:00
  • • Camp Nou, Barcelona
  • Arbitre: Fernando Teixeira Vitienes
  • • Spectateurs: 95486
2
FIN
2

Barcelone a gagné sur le résultat total de 4 - 3

Coupe du Roi - Le Barça élimine le Real de justesse

Coupe du Roi - Le Barça élimine le Real de justesse

Getty Images

Grâce à sa victoire à l'aller (1-2), le Barça, pourtant accroché par le Real au Camp Nou lors du match retour (2-2), se qualifie pour les demi-finales de la Coupe du roi.

¼ de finale retour de la Coupe du Roi :
FC Barcelone – Real Madrid : 2-2
Buts : Pedro (43e), Alves (48e) - Ronadlo (68e), Benzema (72e)

Malgré un Real Madrid particulièrement offensif, le Barça a décroché la qualification pour les demi-finale de la Coupe du Roi (2-2) en faisant preuve d'un réalisme impressionnant ce mercredi, lors d'un clasico qui a tenu toutes ses promesses.

Une première période qui laisse des regrets...

Le Barça a souffert. C'est tellement rare que ça a le mérite d'être souligné. Durant quasiment la totalité de la première période, les Catalans n'ont pas eu la mainmise sur le jeu. Ils semblaient même dépassés. Mis à mal par un Real Madrid revanchard, mécontent de jouer les seconds rôles depuis quelques années.  Bien décidés à décrocher leur ticket pour les demi-finales de la Coupe du Roi, les hommes de Mourinho ont ainsi mis la pression sur les Blaugrana d'entrée de jeu. Ce sont eux qui se sont procurés les premières occasions de ce 218e Clasico, à l'image d'Higuain qui après avoir manqué le cadre d'un tir croisé (1e), obligeait Pinto à la parade avec sa puissante reprise de la tête (3e) et son petit tir à ras de terre (27e).  La plus belle occasion de la première période sera sans aucun doute à mettre à l'actif d'Ozil. Mais son incroyable et puissante frappe enroulée aux 25 mètres s'échouera sur la transversale (25e).

Le pressing madrilène, incroyablement haut, a donc considérablement gêné les Catalans, qui n'ont d'ailleurs pas montré grand chose jusqu'à la 43e minute. La frappe de Messi aux 20 mètres manquera le cadre (15e) et son coup-franc sera capté sans difficulté par Iker Casillas (25e). Mais le Barça n'a pas l'étiquette de "meilleure équipe au monde" pour rien. Même lorsque les hommes de Pep Guardiola n'ont ni la maîtrise du ballon, ni les occasions, ils parviennent à renverser le match en leur faveur. En cinq minutes, les Blaugrana vont ainsi achever les Merengue ! Après une superbe accélération de Messi, Pedro ouvrira la marque d'un plat du pied à ras de terre (1-0, 43e), avant qu'Alves n'allourdisse l'addition d'une sublime frappe croisée du pied droit qui vient se loger dans la lucarne droite de Casillas (2-0, 48e).

Une réaction impressionnante

Encaisser deux buts en cinq minutes à la fin d'une première période qu'on a globalement maîtrisé peut faire mal. Très mal. Laisser beaucoup de regrets. Mais le Real n'avait pas le choix. Pour décrocher un billet pour la suite de la compétition, il était primordial de relever la tête et de réparer les erreurs faites durant les 45 premières minutes. Mourinho tente donc le tout pour le tout et fait entrer Callejon et Benzema à la place de Kaka et Higuain à l'heure de jeu. Moins percutants et offensifs qu'en début de match, les Madrilènes vont pourtant redonner espoir à tous leurs supporters. C'est Cristiano Ronaldo, assez discret durant la rencontre, qui va débloquer le compteur des Merengues. Sur une ouverture parfaite d'Özil, le portugais élimine Abidal et Puyol, passe Pinto et réduit la marque en marquant dans un but vide (2-1, 68e). Quatre minutes plus tard, Benzema inscrira le but de l'égalisation d'une sublime demi-volée sur la droite de Pinto (2-2, 72e).

Les deux buts du Real Madrid ont ainsi complètement relancé la partie. Une qualification étant de nouveau possible pour les hommes de Mourinho, qui vont alors tout donner pour marquer le but de la victoire... sans succès. Ronaldo tentera le tout pour le tout mais ses occasions (75e, 86e) ne trouveront pas le fond des filets de Pinto. L'expulsion de Ramos, qui écopera d'un second avertissement après une faute sur Busquets dans un duel aérien (89e), ne changera rien. Grâce à leur victoire à l'aller (1-2), les joueurs de Guardiola rejoignent le dernier carré et éliminent les tenants du titres qui pourront nourrir des regrets au vue de la première période. Le Barça, invaincu lors de ses sept derniers Clasico, retrouvera Levante ou Valence en demi-finale.


Tout sur la Coupe du Roi

Relatifs

From the web