thumbnail Bonjour,
Direct

Super Coupe

  • 17 août 2011
  • • 23:00
  • • Camp Nou, Barcelona
  • Arbitre: David Fernandez Borbalan
  • • Spectateurs: 92965
3
FIN
2

Barcelone a gagné sur le résultat total de 5 - 4

ESP - Le Barça remporte la Supercoupe

ESP - Le Barça remporte la Supercoupe

Villa & Pepe - Getty

Le Barça s’est adjugé cette nuit sa 14e Supercoupe d’Espagne en prenant le meilleur son rival, le Real, au terme d’un match alléchant mais aussi très haché (3-2).

Finale retour de la Supercoupe d’Espagne :
FC Barcelone – Real Madrid : 3-2
Buts :
Iniesta (14e), Messi (43e, 87e); C. Ronaldo (20e), Benzema (82e)

Pour la 14e fois de son histoire, le FC Barcelone est allé chercher la Supercoupe d’Espagne cette nuit. Face au vieux rival du Real Madrid, qui a encore livré une belle opposition, ce ne fut pas sans mal, mais, au final, la joie et les célébrations ont été à la hauteur des efforts consentis par les Catalans. Moins dominateurs qu’à l’accoutumée, les hommes de Pep Guardiola ont pu compter sur une belle rigueur défensive pour résister aux assauts adverses et sur l’immuable Lionel Messi pour aller chercher les buts qui leur fallaient. L’Argentin, buteur pour la 7e et 8e fois de sa carrière lors d’un Clasico, a clôt les débats de ce duel en trouvant la faille d’une belle volée à trois minutes de la fin. N’était-ce une regrettable échauffourée générale dans le temps additionnel de la partie, ça aurait été la touche finale de ce choc très intense.

Messi a fait encore la différence

En effet, les derniers instants de ce match ont considérablement gâché la fête qui s’était jusque-là déroulée dans de bonnes conditions, ou du moins meilleures que celles des précédents Clasicos. Un tacle assassin de Marcelo sur Fabregas, qui jouait ses premières minutes sous les couleurs Blaugrana, a tout déclenché et s’en est suivi un combat de boxe entre Mesut Ozil et David Villa, de même qu’un énième dérapage du maitre José Mourinho, qui est allé pincer les oreilles d’un technicien catalan. Des images qu’on aurait aimé ne pas voir et qui vont certainement faire couler beaucoup d’encre dans les jours à venir en Péninsule, contribuant à nourrir encore plus l’hostilité qui existe entre ces deux ténors du football mondial.

Heureusement, il n’y aura pas que cela à retenir de ce sixième Clasico de l’année. Pendant 90 minutes de jeu, le spectacle proposé fut à la hauteur des attentes, comme ce fut le cas à l’aller il y a trois jours. Proches plus que jamais sur le plan du niveau de jeu, les deux formations se sont rendues coup pour coup. Les premiers à frapper ont été les locaux. Dès la 15e minute de jeu, Andres Iniesta ouvrait la marque en marquant le tout premier but de sa carrière face au Real. L’international espagnol exploita une belle ouverture de Messi dans le dos des défenseurs pour s’en aller battre tranquillement Iker Casillas. Sa joie, et celle des coéquipiers, a cependant été de courte durée puisque cinq minutes plus tard, Cristiano Ronaldo rétablissait la parité en se montrant opportuniste dans la surface après un centre de Karim Benzema.

Auteur de son 100e but sous le maillot du Real sur le coup, la star portugaise aurait pu s’offrir son 101e six minutes plus tard, mais sa lourde frappe de 20 mètres fut détournée par Valdes sur la transversale. Une occasion en or qu’il regretta amèrement jusqu’au bout. A contrario, Lionel Messi, la vedette barcelonaise, a, lui, pu largement assouvir sa soif de buts. Le Ballon d’Or se distingua juste avant la pause. Servi par Piqué, il redonna l’avantage aux siens d’un joli piqué. 2-1, ce fut le score de ce duel jusqu’à la 82e minute du jeu. Minute qu’a choisi le Français Karim Benzema pour sortir de sa boite. Laissé sur le terrain par Mourinho, l’ancien Lyonnais égalisa consécutivement à une partie de billard dans la surface catalane. Un but qu’il aurait pu l’élever au rang du héros de la soirée, mais Messi en a donc décidé autrement cinq minutes plus tard. Sa reprise sur un centre d’Adriano fut imparable et mit fin à tout suspense dans ce match. Le suspense footballistique entendons-nous.

Tout sur l’Espagne



Relatifs

From the web