thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 27 janvier 2013
  • • 19:00
  • • Camp Nou, Barcelona
  • Arbitre: Fernando Teixeira Vitienes
  • • Spectateurs: 65594
5
FIN
1

ESP - Messi puissance quatre

ESP - Messi puissance quatre

Messi / Barcelona-Osasuna

Quelques heures après que Ronaldo ait réussi un triplé lors du Real - Getafe, le génie argentin a mis un quadruplé lors de la large victoire du Barça face à Osasuna (5-1).

21e journée de la Liga :
FC Barcelone – Osasuna : 5-1
Buts : Messi (11e, 28e, 56e, 58e), Pedro (40e) ; Loe (24e)

En s’offrant cet après-midi un triplé contre Getafe (4-0), Cristiano Ronaldo pensait très certainement être l’homme du week-end en Espagne. Peine perdue. Le Portugais s’est fait voler la vedette quelques heures plus tard par son ennemi juré, Lionel Messi. Lors de la venue d’Osasuna au Nou Camp, le génie argentin, s’est offert un joli quadruplé. Insaisissable, le quadruple Ballon d’Or aura brillamment soigné ses statistiques (déjà 33 buts marqués dans la Liga), en même temps qu’il s’est mis dans les meilleures prédispositions psychologiques en vue du Clasico de mercredi en Copa del Rey. Pour l’anecdote, le Barça aura remporté cette rencontre sur le score de 5-1, faisant idéalement oublier sa défaite à Sociedad (2-3), la semaine dernière.

La correction aurait pu être plus lourde

Des quadruplés, La Pulga n’en avait pas encore réussi cette saison. Il s’est donc donné à cœur joie pour réparer cela et ce en punissant la quatrième meilleure défense de la Liga. Son festival, il l’a commencé à la 11e minute de jeu. Après un ballon récupéré par Xavi aux 20 mètres, il éliminait deux défenseurs pour ensuite aller fixer tranquillement le gardien adverse. Ce n’était que son premier but de la soirée, mais il était déjà symbolique. Et pour cause ; à travers cette réalisation, il portait à 11 son nombre de matches consécutifs dans le championnat espagnol avec au moins un but inscrit. Un record de plus de la pépite argentine, qu’il sera assurément très difficile d’aller chercher.

N’étant pas de ceux qui font les choses à moitié, Messi signait le break dès la 28e minute. Sur pénalty, hérité après qu’un arrière de Pampelune, en l’occurrence Arribas, touchait le cuir de la main dans sa propre surface. Ce dernier, déjà averti en début de partie, voyait alors logiquement rouge. Un coup dur pour les visiteurs, qui venaient tout juste de revenir à un but partout. Loe, à la 24e, profitait d’un des rares moments d’inattention de la défense barcelonaise dans ce match pour relancer son équipe. En infériorité numérique, Osasuna ne pouvait, en revanche, se faire trop d’illusions quant à l’issue de cette partie. Son cauchemar a pris un peu plus forme à la 40e minute lorsque Pedro portait le score à 3-1. L’international espagnol trouvait la faille en exploitant une belle offrande de Dani Alves pour donner un avantage de deux buts aux siens.

Au retour des vestiaires, et comme c’était prévu, le récital catalan s’est prolongé. Avec en finisseur : Messi, évidemment. Avant même que l’heure de jeu ne s’écoule, le meilleur joueur du monde aura parachevé son meilleur score personnel de la saison. A la 56e, et après un une-deux avec David Villa, il réalisait triplé. Puis, deux minutes plus tard, il le transformait en quadruplé en venant cueillir à quelques mètres des buts un centre parfait d’Adriano. Laissé sur le terrain jusqu’au bout par Jordi Roura, malgré la perspective du Clasico, l’international albiceleste aura eu la clémence de ne pas punir plus lourdement la pauvre équipe de Mendilibar. Une clémence à laquelle s'est joint Alexis Sanchez, en loupant deux occasions de but toutes faites (74e et 80e). Le Chilien ne pourra se permettre ce genre de ratés mercredi face au Real.

Résultats et classement de la Liga

Relatifs

From the web