thumbnail Bonjour,
Direct

Coupe d'Afrique des Nations

  • 19 janvier 2013
  • • 20:00
  • • FNB Stadium (Soccer City), Johannesburg, GA
  • Arbitre: B. Diatta
  • • Spectateurs: 25000
0
FIN
0

CAN 2013 - Le Maroc et l’Angola dos à dos

CAN 2013 - Le Maroc et l’Angola dos à dos

Gettyimages

Trop frileuses, la sélection du Maroc et celle d’Angola n’ont pu se départager ce samedi pour le compte du Groupe A de la CAN. Le match fut sanctionné d’un décevant 0-0.

Coupe d'Afrique des Nations - Groupe A
Maroc - Angola : 0-0

Annoncé comme un des principaux outsiders de la CAN, le Maroc n’est pas parvenu à faire honneur à sa réputation à l’occasion de la première sortie de la compétition. Trop timides offensivement, les Lions de l’Atlas n’ont jamais vraiment pu mettre à mal leur adversaire du soir, l’Angola. En seconde période, gagnés par la fatigue et ce malgré l’entrée en jeu de Younes Belhanda, ils auraient même pu s’incliner si Manucho, Mateus et Cie avaient réussi à concrétiser les quelques occasions qu’elles se sont créées. Avec ce résultat nul de zéro partout, c’est le statu quo dans son Groupe A à l’issue de la première journée.

Un Maroc décevant

Eliminé dès le premier tour lors de la précédente CAN, le Maroc avait pourtant beaucoup à se faire pardonner pour ces retrouvailles avec l’épreuve reine du Continent Noir. Mais, si l’on excepte une première demi-heure du jeu, quelque peu animée, leur partition s’est révélée être trop pauvre. Aligné seul aux avant-postes, Mounir El-Hamdaoui, l’attaquant de la Fiorentina, n’a frappé qu’une seule fois au but (10e) et ce sans même attraper le cadre. Sur son côté gauche, Assaidi aurait pu parer à cette frilosité offensive, mais il a manque de justesse sur son geste final à la 14e. Il y a eu aussi une tentative d’El Ahmadi, de 20 mètres, mais c’était là aussi sans conséquence. Cette poussée marocaine aurait, cela dit, pu déboucher sur quelque chose si elle s’était prolongée, mais au fil des minutes l’équipe de Rachid Traoussi a complètement baissé pavillon.

Après avoir laissé passer l’orage, l’Angola a commencé à progressivement à gagner du terrain. Sans être spécialement menaçants, les hommes de l’Uruguayen Gustavo Ferrin ont repris l’ascendant dans ce match en deuxième période. Un réveil qui aurait pu apporter ses fruits dès la 48e minute lorsque Guilherme, tout juste entré en jeu, se vit offrir la balle de 1-0 après une sortie manquée de Lamyaghri. Sa balle piquée est finalement passée à côté. Les débats se sont ensuite de nouveau équilibrés, et il a fallu attendre les cinq dernières minutes de jeu pour pouvoir frissonner de nouveau. Voyant leurs opposants reculer dans l’espoir de conserver le nul, les Palencas Negras ont élevé leur rythme de jeu, mais la finition leur a fait défaut. A Manucho et Guilherme notamment, qui se sont gênés sur une opportunité en or à l’entame du temps additionnel. Une opportunité qu’ils vont amèrement regretter s’ils ne franchissent pas le premier tour de la compétition.

Résultats et classements de la CAN 2013

Relatifs

From the web