thumbnail Bonjour,
Direct

Matchs Amicaux

  • 29 février 2012
  • • 21:00
  • • Wembley Stadium, London
  • Arbitre: F. Brych
  • • Spectateurs: 76283
2
FIN
3

Amical - Les Pays-Bas au bout du suspense

Amical - Les Pays-Bas au bout du suspense

PROSHOTS

Après s’etre fait remonter deux buts, les Pays-Bas ont pris le dessus inextremis sur l’Angleterre 3 à 2 au bout d’un match à suspense et très animé.

Match amical :
Angleterre - Pays-Bas : 2-3
Buts :
Cahill (85e), A. Young (90e); Robben (57e, 91e), Huntelaar (59e)

Les rencontres entre les Pays Bas et l'Angleterre promettent souvent du spectacle, entre deux équipes portées vers l'avant et qui possèdent des joueurs techniques, il en pouvait pas en être autrement cette année aussi. Celui qui a tiré son épingle de jeu, c'est Arjen Robben. Grâce à l'attaquant de Bayern Munich, la Hollande a pris deux fois l'avantage sur son adversaire sur un exploit individuel de son génie. Mais il a fallu quand même une bonne mi-temps avant de voir ce match amical s'emballer pour donner beaucoup de suspense, de spectacle et des buts aux nombreux supporteurs présents à Wembley ce soir, où la Hollande ne s'est plus imposée depuis 35 ans.

Robben s'amuse

A l'image de l'Allemagne et l'Italie, l'Angleterre a perdu un match amical important à domicile ce soir. Mais avec une opposition plutôt robuste de la part de l'Oranje mécanique on pourra avancer quelques circonstances atténuantes pour les anglais. Ce qui étonnant c'est que les hommes de Stuart Pearce ont assisté au réveil de Robben, plutôt discret toute la saison avec le Bayern Munich. Ils ont constaté que ce petit génie grand amateur des chevauchées s'éclate beaucoup plus avec sa sélection qu'avec son club. Et s'il a attendu un bon petit moment avant de tromper la vigilance de Steklenburg c'est qu'auparavant l'Angleterre avait beaucoup plus le monopole du ballon. Malheureusement pour elle Cahill (7e), Johnson (25e) puis Gerrard (28e) ne sauront pas profiter de leurs temps forts.

Même si les coéquipiers de Van Bommel ont réussi à se créer quelques occasions en première mi-temps par l'intermédiaire de Pieters (11e), Robben (15e), Van Persie (38e) c'est au bout d'un numéro de soliste fantastique de Robben qu'ils ont réussi à ouvrir la marque après la pause (57e). Le munichois a mis en exergue en une action toutes les lacunes d'une défense qui a du mal a trouver ses marques et a contenir son adversaire. C'est ce que d'ailleurs Huntelaar a  confirmé quelques secondes plus tard en reprenant un centre de Kuyt de la tête dans la surface anglaise entre deux défenseurs (58e). L'Angleterre était mise KO en un temps record après avoir longtemps semblé de taille à rivaliser aujourd'hui avec les vice-champions du monde. Et pourtant, on a bien assister à un retournement de situation en fin de rencontre.

Une fin de match renversante

­Bien aidée par son envie et son courage mais également par l'arbitre de touche, l'Angleterre a réussi à revenir au score sur deux sublimes passes en intervalle pour Cahill (85e) et Young (90e). Les deux buteurs ont fait preuve de beaucoup de lucidité pour conclure leurs occasions et faire chavirer les supporteurs du bonheur. Hélas ce bonheur fut bien court et ne dura qu'une seule petite minute. Robben n'était pas d'accord, il voulait endosser seul le costume du héros de la soirée. Si sa première réalisation est venue au bout d'une course individuelle un peu folle, la seconde est consécutive à une action presque statique, où par un mouvement de hanches il réussissait à se débarrasser de ses trois vis a vis pour placer un superbe tir enveloppé dans la lucarne de Joe Harte (92e). Un second chef d’œuvre. Ce n'est pas seulement les Anglais qui peuvent être en rage cette nuit, Juup Heynckes et le staff de Bayern doivent aussi se demander si ce joueur est bien dans leur effectif cette saison. A l'instar de la France, la Hollande a donné un signal fort aux autres prétendants de l'EURO 2012, dont l'Angleterre n'en fera certainement pas partie cette fois-ci.

A lire aussi :

Tout sur l'Euro 2012

Relatifs

From the web