Amiens-Marseille 0-2, Njie relance l'OM
Auteur d'un doublé, le Camerounais Clinton Njie a permis à l'OM de revenir avec les trois points de sa visite à Amiens et se relancer après deux rever

6e journée de Ligue 1
Amiens-Marseille : 0-2
Buts :
Njie (52e, 55e)

Il est encore trop tôt pour affirmer que le plus dur est passé pour l'OM. Mais, au moins, l'équipe phocéenne s'est remise sur la bonne voie ce dimanche en l'emportant à Amiens. Au stade de la Licorne, et sur une pelouse en mauvais état, les hommes de Rudi Garcia ont connu une entame compliquée avant de monter petit à petit en puissance et prendre le dessus sur leurs opposants. Une belle réaction que s'est chargée de concrétiser Clinton N'Jie.

Amavi : "Le Champions project, pas de la communication"

L'international camerounais n'avait pas disputé les matches que l'OM avait largement perdus dernièrement (contre Monaco et Rennes). Difficilement imaginable il y a encore quelques semaines, une dépendance à son égard s'est donc vérifiée ce dimanche. Titulaire en attaque, à la pointe d'un système en 4-2-3-1, l'ex-Lyonnais a été le seul à mettre mal le gardien amiénois, Régis Gurtner. Et il l'a fait à deux reprises. D'abord en reprenant de la poitrine un centre tendu de Hiroki Sakai. Puis, à peine trois minutes plus tard, en exploitant une passe lumineuse de Florian Thauvin au point de pénalty. Deux buts de sa part et qui s'ajoutent à trois qu'il avait déjà mis en début de saison. De quoi endosser le costume de l'artilleur numéro un de l'équipe, laissé vacant par Bafétimbi Gomis ?

L'article continue ci-dessous

Amiens était pourtant dans le coup

L'OM s'en est donc remis à Njie pour trouver la faille, mais la lumière aurait aussi pu venir des pieds de Thauvin. Bien plus inspiré que lors des dernières sorties, l'ex-Bastiais a été un poison pour l'arrière-garde picardienne. Avant sa passe décisive, il a été à deux doigts de trouver la faille sur coup franc (39e). À ce moment-là, l'équipe de Pellissier commençait à piquer du nez alors que son début de match n'avait pas été ridicule. Les promus étaient mêmes proches de prendre les devants à la 32e lorsqu'à la suite d'un coup franc Yohann Pelé avait été tout près d'envoyer le ballon dans ses filets.

Amiens a laissé passer sa chance et une fois dos au mur, Kakuta et consorts n'ont pas pu trouver les ressources pour se redresser. Prendre deux buts en l'espace de trois minutes était fatal à une équipe aussi limitée, même si celle-ci avait le moral au plus haut après ses victoires contre Nice et Strasbourg. En perdant, elle retrouve le dernier tiers du classement, tandis que l'OM fait un joli bond vers la 6e place.   

Commentaires ()