Amiens-Nice 3-0, Amiens est lancé
Dans son stade de la Licorne, le promu amiénois a récolté ses premiers points de la saison. L'équipe de Pellissier a dominé logiquement Nice (3-0).

4e journée de Ligue 1
Amiens-Nice : 3-0
Buts :
Kakuta (15e), M. Konaté (28e, 88e)

Promis à une saison calamiteuse à la suite d'un zéro pointé lors des trois premières journées, Amiens a montré ce samedi qu'il ne fallait pas l'enterrer trop vite. Touchés dans leur orgueil, les Picardiens ont attendu la réception de l'OGC Nice, samedi, pour passer la première. Et la victoire était tout sauf usurpée. Costauds derrière et efficaces devant, ils ont sorti le match qu'il fallait contre une équipe azuréenne pas encore remise de son élimination en C1.

Mbappé dans le groupe contre Monaco

L'article continue ci-dessous

Outre la nécessité de marquer des points, Amiens a aussi attaqué ce match avec la volonté de marquer, chose qu'il n'a pas su faire lors de ses premières sorties. Ses supporters s'impatientaient mais cela valait presque le coup d'attendre aussi longtemps au vu du superbe but de délivrance inscrit par Gaël Kakuta. L'ex-international espoir a libéré tout un stade en transformant un merveilleux coup franc. De 20 mètres, il a enroulé une frappe du droit en envoyant le cuir en pleine lucarne. Un vrai petit bijou qui lui permettait aussi de se racheter de sa sortie tumultueuse lors du dernier match contre Saint-Etienne (0-3).

Pour une équipe aux moyens limités mais qui est en quête désespérée de confiance, les coups de pieds arrêtés peut être une arme intéressante. Cela s'est encore vérifié à la demi-heure du jeu. Moussa Konaté, l'autre recrue phare de l'équipe, doublait la mise en reprenant d'une superbe tête décroisée un corner d'Emmanuel Bourgaud. 2-0, il n'y avait plus besoin de trop en faire pour aller chercher ce précieux succès, si ce n'est assurer le travail derrière. Face à une équipe du Gym en panne d'idées et à court physiquement, la tâche en question était loin d'être insurmontable. En fin de match, Amiens s'est même offert le luxe de corser l'addition avec un but de Konaté consécutif à un numéro de soliste de Manzala (88e).

Commentaires ()