Lille, à la peine en Championnat et très mal parti en Ligue des champions après son revers initial face au Bate Borisov (3-1), doit revenir avec quelque chose de Valence mardi, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions.

Les stats pas en faveur des lillois

En sept matches à domicile face à des clubs français Valence s'est toujours imposé. Le Losc, de son côté, n'a jamais gagné en Espagne. Lille, privé de Marvin Martin et sûrement de Rio Mavuba, a pourtant absolument besoin de réagir après un nouveau revers, vendredi à Rennes en Championnat (2-0).

Les Lillois n'ont gagné que deux matches cette saison: lors de la 1re journée du Championnat, à Saint-Etienne, et en barrages retour de la Ligue des champions face à Copenhague. S'ils ont touché le fond dans le jeu pendant la première période face au Bate Borisov, ils ont montré de bien meilleures choses depuis, contre Lyon (1-1) puis à Rennes (défaite 2-0), mais la victoire les fuit toujours. "C'est bien qu'on joue en Ligue des champions mardi. On sort du championnat où on est en déficit de points et on va essayer de montrer que malgré les problèmes actuels, on est capables de faire un bon résultat à Valence", avançait dès vendredi l'entraîneur des "Dogues", Rudi Garcia.

Valence aura sans doute malgré tout un point faible au stade Mestalla: sa défense. Rami suspendu, Ricardo Costa et Mathieu blessés, Joao Pereira incertain, Valence alignera forcément une défense inédite. L'entraîneur, Mauricio Pellegrino, devra choisir entre le jeune défenseur central Carlos Delgado ou l'habituel latéral droit Barragan pour épauler Victor Ruiz en charnière centrale. Aux attaquants lillois, certes peu en réussite ces derniers temps, de profiter de la situation.