thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 6 août 2011
  • • 21:00
  • • Parc des Princes, Paris
  • Arbitre: W. Bien
  • • Spectateurs: 40048
0
FIN
1

Ligue 1 - Paris déçoit

Ligue 1 - Paris déçoit

Getty Images

Pour sa rentrée tant surveillée, le PSG s'est raté et a été battu par le FC Lorient au Parc des Princes (0-1). C'est un autre visage qu'il faudra montrer la prochaine fois...

1e journée de Ligue 1
Paris SG - Lorient : 0-1
Buts :
Quercia (28e)

On les attendait haut, plus haut que ce qu'ils ont montrés. Alors oui le PSG nouveau n'est pas encore arrivé et les observateurs se doutaient bien que le club de la capitale ne serait pas l'ogre promis dès cette première journée face à Lorient. Mais ce que les hommes d'Antoine Kombouaré ont montré, notamment en première période a été trop en-dessous du niveau espéré. Ce fût presque étonnant dans la mesure où ce n'était pas une équipe totalement relookée, avec toutes les recrues intégrées, mais bien une formation assez similaire avec celle de la saison dernière, avec "simplement" Bisevac, Ménez, Matuidi et Gameiro intégrés. On aurait donc pu s'attendre à voir beaucoup plus d'automatismes dans la mesure où le schéma n'était pas bouleversé. Ces derniers étaient plutôt du côté de Lorient...

Lorient seul sur le terrain

Car si le PSG n'a pas réussi à jouer, c'est aussi et surtout à cause d'un match déjà très abouti de la part des hommes de Christian Gourcuff. A croire que la déculottée que certains leur avaient promis leur a donné encore plus de coeur à l'ouvrage pour montrer leur valeur. Dès le coup d'envoi, on a compris que la tâche parisienne ne serait pas simple. Lorient n'a pas lâché le moindre ballon, était toujours prêt de l'homme et a purement et simplement empêché Paris de jouer. En tenant la balle d'abord, puis en se montrant agressif sur le ballon, dans les duels et à la récupération. Il n'y a qu'en toute fin de première période que le PSG a réussi quelques incursions pas toujours dangereuses...

Avant cela, il y a eu une domination des Merlus quasi totale pendant une bonne demi-heure. Et si ces derniers n'ont pas marqué, par miracle dès la 11e minute, ils ne se sont pas faits prier juste avant la demi-heure de jeu. Sur un coup-franc de Jouffre bien enroulé au second poteau, Quercia s'est retrouvé seul et a parfaitement poussé le ballon au fond des filets (0-1, 28e). Rien d'étonnant au vu de la domination de Lorient... qui faisait le jeu. Plus inquiétant encore fût la difficulté du club de la capitale à réagir clairement et à mettre la pression sur ses adversaires. Il a fallu attendre les cinq dernières minutes pour que Nenê fasse enfin peur à Audard sur un lob (40e), puis pour que Gameiro se retrouve en excellente position dans la surface (44e).

Paris pas assez tranchant

Résultat des courses, le PSG est revenu aux vestiaires avec un but de retard et ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même... La pause qui a fait le plus grand bien aux Parisiens, certainement remis à leur place par Antoine Kombouaré. C'est une formation plus concernée qui est apparue sur le terrain. Plus conquérante aussi. Et faut-il mettre ça sur la fatigue ou bien tout simplement sur la plus grande pression mise par les Parisiens, mais Lorient a reculé un peu plus et se montrait moins présent sur les ballons. En revanche, ce qu'ils arrivaient toujours bien à faire, c'est boucher l'axe où les hommes d'Antoine Kombouaré se sont acharnés à passer.

On a toutefois bien plus vu les Parisiens qui ont mieux tenu le ballon et ont donc été un peu plus dangereux, même s'ils pêchaient encore dans le dernier geste.  Malgré tout, si Nenê (46e et 62e) ou Gameiro ont tenté (59e), c'est bien Mvuemba qui a eu la plus grosse occasion, sortie par Sirigu (58e), avant de trouver l'arête parisienne (70e). Le PSG a continué de pousser, de pousser et a terminé la rencontre dans la moitié de terrain lorientaise. Mais le ballon est passé devant Bahebeck (77e), puis Audard a repoussé une tentative de Bisevac (77e). Les transmissions étaient meilleures, les liens plus étroits, mais hormis une superbe frappe enroulée de Nenê (85e), les derniers gestes étaient ratés ou superflus. Paris a eu sa mi-temps, comme Lorient, sauf que les Bretons, eux l'ont bien exploitée. En attendant, le PSG commence mal l'année. Et va vite devoir se rattraper.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs